Tanger la ville

Petite visite de la ville pour les filles pendant que les garçon répare le bateau.

CIMG1891

On peu apercevoir les côtes espagnole depuis la place des parresseux

CIMG1910

CIMG1993CIMG1914

Nous avons été à Tanger pendant l’ Aïd (la fête du mouton) ce jour là les musulman égorger le mouton avant midi et mange la tête et les pieds. Seulement ces parti là puisqu’il faut attendre que la viande s’attendrisse pour manger le reste.

CIMG1906

Nous avons profité d’être à proximité du port de pèche pour prendre des photos de ce lieu plutôt étrange. Quand on est le dernier bateau faut pas être pressé de partir.

CIMG1930

Photo de groupe pour les voiles du partage nous marchons tous vers Tanger

CIMG1967

l’association Darna à Tanger

Nous sommes arrivée avec 24h de retard sur le programme ce qui nous à fait louper la remise des colis au enfants de l’association Darna.

Cette association récupère des enfants dans la rue, les re-scolarise et leur apprend un métier d’abord sous forme d’atelier de jeux puis après il les envoi en stage chez des artisan de la ville de Tanger.

CIMG2012

Salle central de leur bâtiment qui est une ancienne maison bourgeoise

Nous avons pu visiter leur école qu’il nome la maison bleu.

CIMG2010

atelier de ferronerie

CIMG2038

Confection d’instruments en bois puis apprentissage de la musique

CIMG2024

atelier de couture objet confectionner par les enfants

L’energie que nous avons senti en ce lieu ne peu que donner des ailes et ouvrir à ces enfants un monde au quel ils n’aurai pas eu le droit si il était rester dans la rue.

Saïdia, Tanger

La navigation entre saïdia et Tanger fut bien plus courte seulement 200 miles nautique. Nous avons donc bien plus profité de plus le soleil était au rendez-vous. Ce qui nous à permis de voir les côtes espagnoles et Marocaines

CIMG1869

en arriére plan le Maroc au moment du passage dans le détroit

CIMG1864

les voiles réparé et hissée dans leur totalité, fini les voiles arisées

Nous avons pu même profité de l’intérieur du bateau. Petite lecture pour certains voir même une parti de scrabble enflammé au moment du passage du détroit pour marquer le coup.

CIMG1846

Nous avons profité de cette navigation pour peaufiné notre technique de pèche qui nous avait apporter qu’une seul prise sur plus de 550 miles autant vous dire qu’on est pas des bon pécheurs.

P1100575

Première pèche sur Tiamat : Une très belle dorade coryphène

CIMG1818

L’arrivé à Tanger c’est fait de nuit dans le nouveau port qui n’est pas encore balisé. La mission était d’autant plus ardu puisque nous avons du mouillé le bateau au milieu du chenal puisqu’il ni avait plus de place à quai.

CIMG1937

Tiamat au centre

Arrivé à Saidïa

Aprés cette trans_med mouvementée nous sommes enchantés de retrouver la terre ferme, surtout avec un accueil comme celui qui nous à été fait par Roseline et Réda, qui s’occupe de l’organisation du raid à terre.

CIMG1824

Entre le rangement du bateau et la réparation des voiles déchiré à cause du coup de vent qui à durée une semaine…

CIMG1829

CIMG1825

Axel et Anne trouvent encore le temps de donner des cours de voile et de kayak à des jeunes orphelin

P1100661P1100657

Pendant ce temps les équipiers font visiter le bateau aux enfants qui pour la première foi dans leur vie on accès au monde du nautisme.

P1100613

Je finirai cet article par une photo de notre cher ami Réda avec le t-shirt de notre asso qui est passé à la TV marocaine. Et oui Tiamat est international !

P1100604

La transmed

Nous avons comme équipage à bord de Tiamat : Axel, Anne, Cindy, André, Julien et Jules. La mer est belle et le vent entre 4 et 6 Nœuds. Nous avançons bien et nous sommes heureux de quitter la France et de partir enfin en voyage !

Mardi, vers 7h du matin, la mer se lève et le vent forci. Nous devons affaler les voiles avec force 6-7 Beaufort et des creux de 4 mètres minimum.

Bateau après tempête  CIMG1803

La manœuvre est difficile pour l’équipage qui n’a jamais rencontré de telles conditions. Les affaires volent à l’intérieur du bateau et l’équipage est frigorifié, mais on garde le moral !!!

Tata à la barre  Anne et Kia Ora

Les cinq jours suivant la houle reste forte mais nous sommes déjà des marins capables de supporter les pires conditions.

Findus fait dodo

Le départ

Après le grand repas organisé pour les familles des équipages des Voiles du Partage (160 personnes) le grand départ est sur le point d’avoir lieu. Quelques petits problèmes nous empêchent de prendre le départ prévu le 21 septembre. Nous arrivons tout de même à prendre le départ le lendemain.

10153636_1466721496939058_7092515227000943628_n  10641006_1466721503605724_5859699221451957106_n

Au départ du Cap d’Agde l’équipage est sur le pont pour les derniers préparatifs.

10169175_1466721563605718_7628655606123175720_n  10483989_1466721580272383_2411920022143952057_n

Et nous voilà partis.

Partenariats

Nous sommes désormais à 4 jours du départ, les filles sont remontées sur Annecy pour organiser un partenariat avec l’école Bilingue d’Annecy le vieux et l’école des cordeliers de Seynod ! C’est en tout 4 classes qui vont suivre pas à pas notre voyage !

Nous sommes aussi en partenariat avec Bonheur D’enfants, qui en faisant les collectes dans les écoles durant les mois de mai et juin, ont réussis à faire partager notre aventure et notre envie d’aider à 3 écoles du sud de la France. Ces 3 écoles ont choisis entre 9 et 10 élèves pour venir nous rencontrer et visiter le bateau, dont Stella leur a tellement parlé, le jour du départ au Cap D’agde !!! Cette journée va être remplie d’émotions pures !

Le jour du départ les enfants des écoles sont venus visiter le bateau et apporter encore un peu de matériel.

Les enfants sont venus nous souhaiter un bon voyage

Les enfants sont venus nous souhaiter un bon voyage

Dernière ligne droite !

Arrivage du matériel chez Alain.

Arrivage du matériel chez Alain.

Ça y est la dernière semaine est bien entamée, plus que quelques jours avant le grand départ….. et bien entendu le stress qui va avec, ainsi que les millions de petites choses ( mais importante ! ) que l’on a oublié de faire !!!
Bref bref, avant tout ça petit retour en arrière : la journée du 6 septembre 2014 = Réunion de toute les Voiles du Partage dans les collines de Sète, chez Alain, qui nous a gentiment accueillis pour cette journée de colisage.
Qu’est ce qu’une journée de colisage ? eh bien on sort du garage tout le matériel scolaire et paramédical qui a été collecté tout l’été, on emballe, on étiquette et on embarque tout ça sur le bateau ! 🙂                                                                                                                                                             Donc, durant cette journée de colisage, chaque bateau a préparé des colis qu’il emmène sur son bateau, pour ensuite les distribuer à chaque escales. Pour notre part, qui dit gros bateau dit beaucoup de matos volumineux , donc on emmène une table d’examen pour Ziguinchor au Sénégal, une photocopieuse, une imprimante, des ordinateurs ainsi que pleins de petits colis contenant du matériel paramédical comme des compresses, des seringues, des tensiomètres, des sets de perfusions…..

Emballage de la table d'examen pour le Sénégal !

Emballage de la table d’examen pour le Sénégal !

mais aussi du matériel scolaire : cartable, stylo, cahiers, crayons de couleurs….

Tout ces dons ont été récoltés tout l’été par quelques associations humanitaires pour lesquelles nous emmenons tout ce matériel : il y a AHI avec Yves Fouquet, Bonheur d’enfants avec Stella et Daniel, Boule de neige représentée par Christine Reda et Kotéba représenté par Louis et Claudine Laconde.

Depuis cette date, c’est comme si le temps filait de plus en plus vite ! les derniers jours sont là…. et on ne lâche toujours rien…. un regain d’énergie s’est fait sentir cette semaine grâce à laquelle de gros travaux ont été terminé !
– la delphinière (pointe à l’avant du bateau) à fait peau neuve avec ses nouveaux listons, Merci à Mr Salardaine qui nous a taillé les listons dans du bois exotique ! on le remercie aussi pour les magnifique mains courantes qu’il a usiné sur-mesure pour nous !
– les réservoirs d’eau potable sont installés et raccordés…..y’a plus qu’à les remplir ! cela se fera à notre arrivée au port du Cap d’Adge, c’est à dire samedi !
– les portiques pour les panneaux solaires sont terminés !!! un GRAND MERCI à Guillaume qui nous les a confectionnés !! grâce à ces portiques, les panneaux solaires ont trouvé leurs place définitive et vont pouvoir alimenter nos frigos, pour nous apporter de la fraicheur en cas de grosse chaleur 🙂 !!!
– la table du carré a enfin trouvé les pieds de ses rêves ! Réalisés par Max et Betty sur leur temps libre ! ça y est grâce à vous nous avons une table stable ! MERCI et MERCI encore pour ce beau travail ( et pour nos repas qui ne finirons plus par terre 🙂 )

Promis Promis, on vous met des photos de tout ça le plus vite possible !

Tiamat retrouve son environnement, la dernière ligne droite

Après une longue période sous silence, nous revoilà !

Les nouvelles sont bonnes : L’association Tiamat Humanitaire prend forme grâce au soutient de la famille et des amis qui on participé à la collecte sur Kisskissbankbank. Une partie de cet argent (1700 €) nous a servi à financer les travaux sur la coque. Le Tiamat Crew se fait donc le plaisir de vous présenter la nouvelle Tiamat !!

après

après

avant

avant

 

CIMG1533

Il aura fallu beaucoup de sueur et peu d’heures de sommeil pour venir à bout d’un chantier tout de même colossal ! Quelques chiffres pour se donner une idée :
Deux semaines de ponçage sur environ 200 m² et en une semaine on a posé trois couches de gelcoat (partout sauf sur le franc bord), on a mis 4 couches de peinture alkyle-uréthane sur le franc bord et sur le pont. Nous nous sommes également occupé de l’hélice. Et un couple d’amis sont repartis avec notre moteur hors bord avec la ferme intention de le remettre en état (merci Jean-Paul et Hélène Mounat et ouais ça c’est de la solidarité gantoise 😉

On bosse même la nuit pour être dans les temps

On bosse même la nuit pour être dans les temps

CIMG1558

 

Heureusement, des irréductibles se sont joints à nous, MERCI aux nombreuses personnes qui nous ont donné un coup de main ou qui sont simplement passés voir l’avancé des travaux et qui nous ont redonnés la force d’enchaîner. « Je ponce donc je sue » j’avais déjà croisé ce dicton et je m’étais den tenue pour poser le gelcoat !it plus jamais je ne poncerai de la résine. Il ne faut jamais dire jamais…

Petite couche de peinture pour le finish !

Nous avons bichonné notre Tiamat et elle nous l’a bien rendu. A l’aller, pour nous rendre au chantier, nous avions entre 8 et 10 noeuds de vent nous avancions tant bien que mal à 1,8 noeuds voir 2 noeuds. Au retour les conditions étaient similaires en tous points même vent, même mer mais Tiamat était plus légère et beaucoup plus lisse. Si bien que dans les 8/10 noeuds de vent nous avancions à 5 noeuds. Il ne nous reste plus qu’à nous occuper de nos voiles et nous filerons aussi vite que le vent! Oui bon ça va, on a le droit de rêver…non????

Après cet énorme chantier nous nous sommes octroyés des jours de récupérations (sauf Anne qui continue d’enseigner la voile au club de Balaruc). Mais nous voilà de nouveau prêt à affronter les derniers travaux.

Nous tenions à vous remercier pour votre soutien. Ces derniers temps les choses se concrétisent vraiment et vous êtes nombreux à porter de l’intérêt à notre cause mais surtout à nos valeurs. Ensemble nous sommes plus fort pour faire tanguer la balance des inégalités. Merci à vous qui avez pris la peine de lire mon article.

travaux

L’avancement des travaux :
Après ces deux mois passés sur le bateau, nous sommes heureux de pouvoir vous
montrer les nouveaux aménagements de Tiamat.
Dans le carré, un nouveau meuble d’angle a été installé, pensé et réalisé par Anne et
Cindy pour ranger le matériel informatique et nos jeux de sociétés.

Cindy et Anne devant le meuble informatique

Cindy et Anne devant le meuble informatique

La table à carte réalisée par Axel est presque terminée, il ne manque plus que la planche de
plexi sur le dessus pour pouvoir y glisser nos photos souvenirs !!!
La cuisine que nous avons équipée de tous ces placards, ne manque plus que les portes !!!
cuisine
En face de la cuisine, le lit breton est installé. Couture réalisée par Dédé et Axel !!!

André le couturier

André le couturier

 

Axel et André prennent tous les risques pour tester le lit breton

Axel et André prennent tous les risques pour tester le lit breton

A l’extérieur, les travaux continuent bon train aussi :
Grace à Max et Betty, Tiamat est équipé d’un barbecue !!!
Les hublots sont enfin étanches grâce à la technique redoutable de Anne.

et les haubans en acier galvanisé ont été
recouverts de goudron par Dédé notre singe

Ainsi que la lasure de toutes les boiseries extérieurs effectuer à tour de rôle par tout les membres de l’équipage et toutes les personnes qui passent sur le bateau !