Compte rendu de la réunion avec les Voiles du Partage

Nous avons enfin eu l’occasion de rencontrer les Voiles du Partage au complet. Cette grande réunion qui comptait environ quarante personnes a eu lieu sur la colline de Sète dans la magnifique demeure d’Alain Barbaud.

Gérard et Martine

Gérard et Martine

La belle tablé Une grande tablée avec équipages et partenaires

 

La réunion a commencé par la présentation des nouveaux équipages. Nous sommes donc passés sur l’estrade afin de nous présenter bien que la plupart des personnes présentes savaient déjà qui nous sommes. Évidemment, nous sommes le seul équipage de jeunes parmi les 9 équipes qui participeront au raid. Et nous avons le plus gros bateau 😉

L'équipage de rêve

L’équipage de rêve

Nous avons ensuite pu aborder les détails de notre parcours : le plan de replis si la météo n’est pas favorable à la traversée du détroit de Gibraltar, l’accueil qui nous est réservé à chaque escale et les activités prévues. Ce dernier point nous concerne tout particulièrement car nous proposerons aux écoliers visités à Saidia, une initiation à la voile légère avec en plus du matériel prêté sur place et notre fameux optimiste 🙂

Delzeto machine

Delzeto machine

P1090694

 

 

Gérard nous a ensuite présenté nos partenaires :

  • Roseline Zander (Revue et guide nautique Vue sur Mer Maroc)
  • La société Lasry Maroc représentée par son PDG Cyril Gouillard
  • L’école du 11 janvier à Rabat représentée par son institutrice Nadia El Alami
  • Yann, propriétaire du restaurant Le Grand Comptoir à Rabat propose de nous accueillir pour une projection du film des Voiles du Partage.
  • Abdoulaye Baldé (ancien Ministre des armée Sénégalaise, Maire de Zinguinchor et Président de la fédération Sénégalaise de Dakar)
  • La congrégation des sœurs de la Providence (Mauritanie, Sénégal, Brésil et Amazonie)
  • Louis Pierre Laconde de l’association Koteba Mauritanie
  • Yves Fouquet, trésorier de l’ONG AHI Casamance
  • Daniel Gossein, président de l’ONG UIAH
  • Stella Gossein, présidente de l’ONG Bonheur d’enfants
  • Christine Reda, présidente de l’association Boule de Neige en Afrique

Oui, ça fait beaucoup de monde, mais il ne s’agit pas d’organiser un simple voyage. Il nous faut avoir les contacts à chacune de nos escales afin de pouvoir agir en partenariat avec des personnes de confiance et de ne pas se heurter aux aléas de la découverte.

La réunion s’est terminée par un échange d’information entre les équipages : choix d’assurance, cartes côtières et partage de matériel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s