De chantier en chantier

Le nouveau moteur installé, nous quittons enfin la Grande Motte, direction le Grau du Roi. Fini les longues nuits dans la voiture où Anne et Axel dormaient le temps du chantier à sec qui a duré pas de moins de 7 mois.

La Grande Motte, France

La Grande Motte, France

Afin d’arrêter de consommé ce maudit diesel, nous nous dirigeons vers le port de Frontignan histoire de démâter pour installer les nouvelles épontilles (poteaux reprenant les effort verticaux des mâts).

Frontignan, France

Frontignan, France

Nous profitons que les mâts soient au sol pour changer les haubans (câbles qui tiennent le mât), les cordages du mât, les câbles électrique et les antennes.
Les mâts sont enfin en place après un mois de travaux et de galères (la grue du port s’est bloquée en position haute en soulevant notre grand mât ). Les prix exorbitants des ports nous obligent à nous retrancher dans notre nouveau fief, l’étang de Thau. Ce mouillage nous offre un abri idéal par tout secteur de vent, proche des commerces, nous décidons de continuer nos travaux à flot sur l’étang.

Étang de Thau, face à Balaruc les Bains, France

Étang de Thau, face à Balaruc les Bains, France

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s